Actualité

Quel est l’âge de Florence Kieffer ?

Pour faire le classement des personnalités publiques qui sont discrètes, il est fort probable que Florence Kieffer occupe une bonne place. En effet, cette journaliste garde bien loin de la lumière sa vie privée. C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a bon nombre d’inconnus sur elle. Belle preuve, beaucoup sont ceux qui ignorent son âge. Quel est l’âge de Florence Kieffer ? Vous vous posez aussi cette question ? Vous êtes à la bonne adresse. Retrouvez dans cet article la réponse à votre question.

Quel est l’âge de Florence Kieffer ?

Il n’est pas du tout fréquent d’avoir si peu d’informations sur une personnalité publique. L’âge de Florence Kieffer est resté bien longtemps hors de la portée du grand public. A ce sujet, sachez juste que cette femme qui a marqué de la plus belle des manières les médias français a 50 ans.

Lire également : Article 122-5 du Code pénal : explication de l'article de loi

Florence Kieffer : L’essentiel à savoir sur sa carrière

Florence Kieffer est avant tout une journaliste, mais a aussi mené à bien une bonne liste de reportages pour la télévision au cours de sa carrière. Pour devenir professionnelle du domaine, elle a d’abord suivi une formation dans une école des hautes études en science de l’information et de la communication. Après avoir décroché son diplôme au CELSA, qui n’est rien d’autre que le nom de son école de formation, elle lance officiellement sa carrière en 1999. En effet, elle rejoint en cette année-là, la chaîne télévisée M6.

Une fois sur place, elle se met à la vue du grand public par le biais du magazine de société dénommé « Zone interdite ». Ce dernier est animé à cette époque par Bernard de la Villardière. Mais ce n’est qu’en 2003, que sa carrière prend une autre dimension. En clair, en cette année-là, elle révèle l’étendue de son talent avec l’émission « La guerre du tabac ». Dans cette tribune, elle essayait de mettre à la vue de tous, les secrets de cette industrie ainsi que la grande évolution du trafic des cigarettes de contrefaçon. Dans le même, elle proposait des sujets sur une autre émission (Reportages). Elle proposait également des reportages de sociétés. Par ailleurs, après de longues années sur M6, Florence Kieffer rejoint TF1, l’une des plus grandes des chaînes françaises.

A lire en complément : Plaque funéraire : une meilleure façon de rendre hommage à votre proche décédé

Florence Kieffer : Famille et vie privée

La famille Kieffer est ce que l’on peut nommer « Une famille de l’information et de la communication ». En effet, Florence Kieffer est née d’une star de l’information. Pour vous aider à comprendre, son père est le célèbre publicitaire Jacques Kieffer. Ce dernier est le fondateur de l’agence Cerca. Mais ce n’est pas encore tout. Florence Kieffer est la sœur de Tina Kieffer. Il s’agit de l’animatrice des émissions : Frou-Frou, J’y crois, je n’y crois pas, Demain il fera beau. Elle les anima notamment sur France 2 et sur TF1 entre 1992 et 1996. Tina est également la rédactrice en chef de Marie-Claire, celle qui s’est donnée corps et âme pour la lutte concernant la scolarisation des petites filles.

La discrétion de Florence Kieffer lui a permis de cacher sa situation amoureuse actuelle à la vue de tous. Mais on peut tout de même parler de ses précédentes aventures. En effet, elle s’est mariée au journaliste Laurent Delahousse. Mais malheureusement le couple s’est séparé en 2013, une séparation qu’a très mal vécue Laurent Delahousse. Toutefois, il faut noter que de ce couple sont nées deux filles. Il s’agit de Liv Helen née en 2005 et Sacha qui a vu le jour en 2008.

Par ailleurs, Florence Kieffer était déjà mère avant de se marier à Laurent Delahousse. Ainsi, elle a trois enfants, les deux filles de Laurent et son fils Raphaël qu’elle avait eu. La vie amoureuse de Laurent Delahousse n’est pas si secrète que celle de son ex-femme. En effet, il est actuellement en couple avec l’actrice française Alice Taglioni.

Vous avez à présent les bonnes informations sur l’âge, la carrière, la famille et la vie privée de Florence Kieffer.

Les émissions phares de Florence Kieffer

Florence Kieffer est une animatrice de télévision et de radio française née le 21 décembre 1966 à Strasbourg. Elle a commencé sa carrière dans les années 90 en travaillant sur des émissions comme « Paris Dernière », présentée par Philippe Besson, ou encore « Frou-Frou » aux côtés de sa sœur Tina Kieffer.

Mais c’est en rejoignant l’équipe de Canal que la carrière de Florence Kieffer va vraiment décoller. Effectivement, elle y anime plusieurs émissions durant les années 2000 telles que « Le Journal du Hard », célèbre pour son contenu osé, mais aussi « Les grands moments », une émission humoristique qui reprend l’actualité sous un angle comique.

En parallèle, Florence Kieffer anime aussi des émissions radiophoniques sur Europe 1 comme « Menus Plaisirs » où elle recevait des personnalités autour d’un plat gastronomique qu’elle avait préparé elle-même.

Plus récemment, on a pu voir Florence Kieffer présenter différents documentaires pour France Télévisions tels que « Secrets d’histoire » ou encore « La grande librairie ». Elle a aussi co-animé avec Stéphane Bern la soirée consacrée au bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte diffusée sur France Télévisions en mai dernier.

Malgré toutes ces expériences télévisuelles et radiophoniques diversifiées, on retiendra surtout l’élégance de Florence Kieffer devant les caméras. Son charisme ainsi que sa voix douce et posée ont su conquérir un large public au fil des années.

Florence Kieffer est une animatrice de talent qui a su s’imposer dans le paysage audiovisuel français grâce à son professionnalisme et sa polyvalence. Elle continue d’exercer son métier avec passion et nous réserve encore sans aucun doute de nombreuses surprises.

Florence Kieffer : ses engagements et actions pour les causes sociales

Au-delà de sa carrière professionnelle, Florence Kieffer s’investit aussi dans des causes qui lui tiennent à cœur. Elle a ainsi participé à plusieurs événements pour soutenir des actions sociales et humanitaires.

En 2015, elle a participé à une soirée en faveur de l’association « Toutes à l’école », créée par sa sœur Tina Kieffer, qui vise à offrir une éducation aux jeunes filles défavorisées au Cambodge. Cette cause est très importante pour Florence Kieffer qui y participe régulièrement depuis la création de l’association.

Elle a aussi été marraine d’une association venant en aide aux enfants atteints du syndrome de Dravet, une maladie rare et grave du système nerveux central. En 2016, elle a animé le spectacle « Sourire Ensemble » destiné à récolter des fonds pour cette même association.

Le combat contre le cancer est aussi un sujet important pour Florence Kieffer. Elle a notamment participé en 2009 au marathon de New York avec son amie Alexandra Kazan et toutes deux ont collecté plus de 10 000 euros destinés au financement d’un centre spécialisé dans la lutte contre le cancer.

Plus récemment, Florence Kieffer a fait partie des personnalités ayant signé une tribune appelant les dirigeants mondiaux à agir face au changement climatique lors du sommet international sur le climat COP21 en décembre 2015.

Engagée socialement et activiste convaincue, Florence Kieffer est une fière représentante de la solidarité et du partage pour aider les personnes dans le besoin.