Immo

La maison bretonne : entre tradition et modernité

La maison bretonne entre tradition et modernité

Les maisons bretonnes fascinent par leur charme particulier. En matière d’architecture, la Bretagne se distingue par la diversité de ses maisons, avec leurs styles et leurs formes hors du commun. Les maisons authentiques, chaleureuses et exceptionnelles attirent beaucoup l’attention.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les maisons bretonnes, voici un guide complet qui vous fournit toutes les informations nécessaires.

A voir aussi : L'architecture bretonne : un mélange harmonieux de tradition et de modernité

Caractéristiques de la maison bretonne

On trouve en Bretagne différents styles de maisons, dont les styles reflètent la culture et le savoir-faire locaux. Outre la classique longère, il y a les chaumières (souvent de plain-pied), les maisons de pêcheurs et les malouinières. Bien que les variétés soient nombreuses, les maisons bretonnes sont facilement reconnaissables grâce à leurs propriétés uniques.

En termes de matériaux, le granit est une pierre typique de la Bretagne. Il est riche en quartz, très durable et se présente sous différentes formes et teintes. Le schiste se présente aussi comme étant une pierre courante dans la construction de logements bretons.

A voir aussi : Quelle est l’évolution du prix de l’immobilier à la Seyne sur Mer en 2022 ?

Notez aussi que la maison bretonne classique est généralement orientée vers le sud. Ce point est bénéfique pour maximiser l’apport de lumière naturelle dans le jardin et les pièces. De plus, les maisons bretonnes ont souvent des pignons orientés vers l’ouest qui bloquent le vent. Aussi, elles se distingue le plus souvent par des volets colorés et des fenêtres doubles.

Le toit d’une maison bretonne

En Bretagne, beaucoup optent pour un toit en ardoise lorsqu’ils construisent ou rénovent une maison. Cette option est très populaire dans la région car celle-ci compte de nombreuses mines remplies de schiste. C’est aussi un matériau naturel insensible aux intempéries et aux effets du temps.

Par ailleurs, ses propriétés d’étanchéité, de résistance au feu, et isolantes en font une solution attrayante. Ainsi, son aspect naturel confère à la maison bretonne une touche chaleureuse et charmante.

La maison bretonne possède un toit pentu

Pendant de nombreuses années, la plupart des maisons bretonnes disposaient d’une toiture en chaume. Mais, les habitants ont remarqué que cette option ne favorisait pas l’écoulement de l’eau de pluie. Par conséquent, le chaume avait tendance à pourrir.

La maison bretonne entre tradition et modernité

Pour y remédier, les constructeurs ont pensé à créer de fortes pentes. Par la suite, le chaume a été substitué par l’ardoise. Cependant, bon nombre de toits en pente ont été conservés. Dès lors, en Bretagne, les toits pentus sont devenus une norme architecturale.

Le choix d’un toit en pente a de nombreux avantages. Non seulement il permet à la neige et à l’eau de pluie de s’évacuer facilement, mais est également plus durable et décliné dans une grande variété de modèles.

Les maisons bretonnes ont généralement deux cheminées

Les maisons bretonnes ont souvent deux cheminées, conformément à la tradition. À l’origine, la construction de ce logement se limitait à quatre murs, une toiture en ardoise et d’un plafond fait de poutres en bois. En outre, l’intérieur ne comportait que deux pièces délimitées par des cloisons. Au fond de chaque pièce se trouvait un foyer. De nos jours, la construction de deux cheminées est courante chez les personnes ancrées dans la tradition.

Les types de maisons bretonnes

Les maisons bretonnes typiques sont à cheval entre tradition et modernité, avec des styles variables selon leur situation géographique.

Les maisons rurales se répartissent en deux grandes familles. Tout d’abord, il y a la longère bretonne qui se distingue par un toit en ardoise. Ensuite, il y a la chaumière dont le toit est soit en chaume ou en ardoise.

Concernant les chaumières, elles étaient à l’origine des maisons de style breton avec des toits en chaume. Cependant, la plupart des toits ont désormais été remplacés par l’ardoise. Ce type d’habitation bretonne est souvent une maison à étage, avec un niveau supérieur.

La longère est également une maison bretonne typique, possédant une porte donnant directement sur l’extérieur. Elle est rectangulaire, longue et étroite et est construite en matière granit. Elle est également assez basse avec de petites fenêtres.

Enfin, on a les maisons de pêcheurs, de petites maisons faisant partie d’un groupe d’habitations pour former un village. Elles ont généralement des murs en granit et des toits en ardoise.