Finance

Bourse : comprendre le SRD

Une courbe financière

Afin de permettre aux actionnaires qui souhaitent différer le règlement de leur opération et ainsi bénéficier de l’effet de levier, de la vente à découvert ainsi que du règlement différé, les intermédiaires financiers proposent un palliatif : le Service de règlement Différé, ou SRD. Ce service possède plusieurs caractéristiques que nous allons aborder dans cet article.

Quelles sont les valeurs éligibles au Service de règlement différé ?

Tous les titres qui sont cotés en bourse ne sont pas éligibles au SRD, il concerne uniquement les principales sociétés françaises et étrangères qui sont négociées sur la bourse de Paris. Les autres sociétés non éligibles ne peuvent être traitées qu’au comptant, c’est-à- dire sans utiliser l’effet de levier et qui plus est à l’achat uniquement. Pour découvrir une plateforme permettant d’utiliser ce service, visitez ce site web.

A lire également : Comment rédiger une lettre de fermeture de compte bancaire ?

Afin qu’une société soit éligible au SRD, elle doit impérativement posséder une capitalisation boursière de 1 milliard d’euros et un volume quotidien d’échange d’un million d’euros minimum, ou bien appartenir à l’indice boursier SBF 120.

Étant donné que la capitalisation boursière des sociétés évolue en fonction du cours de l’action, dès qu’un titre voit sa capitalisation boursière dépasser 1 milliard d’euros, il entre au SRD après quatre semaines. Dans le cas d’un titre dont la capitalisation boursière passe sous 1 milliard d’euros, il est retiré du SRD. Notez que ce retrait des sociétés au SRD ne s’effectue qu’une fois par an.

A lire en complément : Comment calculer un pourcentage par rapport à deux chiffre ?

Les avantages du SRD

Un mécanisme de crédit

Sur le SRD, le dénouement des opérations ne se fait qu’à la fin du mois boursier. Il repose donc sur un mécanisme de crédit. Cela signifie que vous pouvez acheter et vendre la même action durant le mois boursier sans avoir à débourser des liquidités. Vous encaissez alors si le prix de vente est supérieur au prix d’achat, et vous ne paierez que si le prix d’achat est supérieur au prix de vente.

Un achat au SRD s’apparente donc à un crédit auprès de votre courtier : ce dernier vous facturera une commission appelée commission de règlement différé, ou CRD. Ce taux d’intérêt est calculé au jour le jour et plus vous gardez une position longtemps, plus ce crédit coûtera cher.

Un principe de couverture

Le deuxième avantage du SRD, c’est la couverture qui permet d’acheter des titres pour une valeur supérieure au montant de ses liquidités, dans une certaine limite. Tout actif financier détenu vous apporte une couverture plus en moins forte en fonction de sa nature.