Actualité

Comment marche un découpeur plasma ?

découpeur plasma

Ces dernières années, les prouesses en technologie ont le vent en poupe. S’il y a quelques années on ne devait s’en remettre qu’à un procédé archaïque de découpage de métaux, le découpeur plasma vient révolutionner le domaine. Découvrez donc comment marche un découpeur plasma, ce bijou technologique.

Découpeur plasma : ce qu’il faut savoir

Afin de mieux appréhender le découpeur plasma, il vous faudra connaitre certaines notions de base sur l’accessoire. Ainsi, il vous faut savoir que le découpeur plasma est un outil permettant de réaliser une découpe à très haute température.

A lire en complément : Ulo : La plus mignonne des caméras connectées

Il permet de découper une gamme variée de métaux avec une précision chirurgicale. Si l’outil est de plus en plus plébiscité, c’est notamment grâce à la précision ainsi que la rapidité de la découpe. En effet, il permet de procéder à une découpe par fusion.

Au lieu que le découpage soit mécanique, la partie à découper passe directement de l’état solide à l’état gazeux : c’est la sublimation. Étant une découpe par contact, ce sera la partie touchée par les rayons plasma qui sera enlevée.

Lire également : Le coworking dans les locaux de Meeting Point

Le rendu comme vous l’aurez deviné sera parfait. Dans la plupart des cas, vous n’aurez pas besoin de peaufiner le matériau après sa découpe.

Fonctionnement du découpeur plasma

Dans son fonctionnement, le découpeur plasma embarque un générateur qui va lui permettre de convertir en tension continue, la tension du courant monophasé qui le traverse. Ce sera cette conversion qui va permettre au découpeur de maintenir l’arc de coupe pendant son utilisation.

En effet, selon le matériau à découper et son épaisseur, l’intensité du courant nécessaire variera. Ainsi, c’est la tension continue qui va réguler l’intensité de sortie nécessaire. Toutefois, avant que l’arc de plasma n’entre en contact avec le matériau, le circuit du découpeur produit une tension de 5000 V. L’arc devient alors visible et crée l’amorçage à travers la torche plasma. Le rôle de cette dernière sera d’aligner et de refroidir les consommables.

Par ailleurs, il existe deux types de découpes plasma : le système conventionnel et le système de découpe avec précision. Lorsque vous utilisez un découpeur plasma basé sur le premier système, vous aurez besoin d’utiliser un gaz particulier : l’air comprimé. C’est donc un système de découpe qui est utilisé lorsque la découpe n’a pas besoin de répondre à des standards de grandes précisions.

Le second système est un peu plus précis. Le découpeur basé sur ce système pour permet de couper ou d’usiner des pièces avec précision et une marge d’erreur de 5 micromètres.

En réalité, pour son fonctionnement, le découpeur plasma peut utiliser différents gaz. Ces derniers varient selon le matériau à couper. Que ce soit de l’aluminium ou le cuivre, il faudra utiliser un gaz qui permet d’atteindre rapidement le point de fusion du matériau.

Retenez que le matériau n’est pas coupé par un processus mécanique. Le plasma peut atteindre une température de 20 000 °C selon le gaz utilisé. Ainsi, quand la température du matériau à couper est atteinte, la partie en contact avec l’arc est chassée de l’ensemble. Comme vous l’aurez compris, plus le gaz utilisé correspond au matériau, plus vite la découpe se fera.

Dans le processus de découpage, plusieurs gaz sont utilisés. Il s’agit entre autres de l’azote, de l’air comprimé, l’hydrogène, l’argon, ou un mélange de ceux-ci.

Vous savez désormais comment fonctionne un découpeur plasma.