Actualité

Le cidre : la boisson locale par excellence

Que serait la Bretagne sans la pomme, son fruit emblématique ? Il existe plus de 600 variétés de pommes dans la région et certaines d’entre elles sont très anciennes. Le cidre fermier breton, fabriqué selon un procédé ancestral, est la boisson locale par excellence. Riche en antioxydants, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux, il a un goût légèrement piquant, mais fruité et une couleur caractéristique, qui peut aller de l’or pâle à l’ambre foncé. Découvrez sa fabrication et les meilleurs accompagnements pour le consommer.

Comment fabrique-t-on le cidre ?

La récolte des pommes à cidre (à ne pas confondre avec les pommes à dessert) s’étend de septembre aux premières gelées de novembre dans les vergers. Les fruits sont ensuite triés, lavés et broyés. L’étape suivante est probablement l’élément le plus caractéristique du processus : le pressage, qui consiste à superposer la pulpe de la pomme et des feuilles de toile (on utilisait autrefois de la paille) pour obtenir le « fromage », un peu comme un millefeuille. Ce dernier est ensuite placé dans la presse. En vissant le pressoir, le précieux jus s’écoule et est recueilli dans des fûts où la fermentation peut commencer, transformant les sucres en alcool. La boisson devient naturellement pétillante et est ensuite mise en bouteille avant d’être stockée dans une cave pendant plusieurs mois. Découvrez les meilleurs cidres sur cidrea.fr.

Lire également : Est-ce que le fait qu'un homme vous appelle par votre prénom est le signe d'un destin amoureux?

Les différents types de cidre

Un cidre peut être jugé en fonction de trois qualités : son acidité, ses tanins et son taux de sucre (plus le taux de sucre est élevé, plus le taux d’alcool est faible). Le cidre doux (moins de 3 % vol.) qui accompagne les crêpes ou les desserts développe un goût très fruité. Le cidre demi-sec est de 3 à 5 % vol. tandis que le cidre sec ou brut (4 % ou plus) est légèrement plus amer et plus pétillant.

Il accompagne généralement les galettes (crêpes de sarrasin). Il existe d’autres termes pour désigner les variétés de cidre : un cidre qualifié de « traditionnel » ou de « cidre de ferme » est produit selon des techniques ancestrales. Lorsqu’un cidre est dit « bouché », cela fait référence à son conditionnement : il est vendu dans des bouteilles dites « champenoises », avec un bouchon large et solide et une fermeture métallique.

A voir aussi : Qui est Claire Stoermer, la mère de Zendaya ?

Où est-il produit ?

S’il existe de nombreux vergers dans toute la Bretagne et de nombreux producteurs locaux de jus de pomme et de cidre, les sites de Dol-de-Bretagne, des vallées de Rennes et de Vitré, de la vallée de la Rance et de la région de Vannes sont parmi les plus connus. La route du cidre de Cornouaille est un circuit touristique qui traverse la zone d’origine du cidre AOP Cornouaille. Vous pouvez longer les vergers, rencontrer les producteurs et déguster leurs produits. Cette route vous permet également de découvrir deux autres boissons typiques : Le Pommeau de Bretagne AOC et l’Eau de vie de cidre.

Bolée ou comment boire le cidre

Lorsque vous commandez un cidre en région Bretagne, ne soyez pas surpris si, au lieu d’un verre, votre boisson est servie dans une bolée, une coupe traditionnelle en grès. Si vous cherchez un cadeau original de la région Bretagne, vous pouvez faire personnaliser une de ces coupes avec le nom que vous souhaitez.

Comment consommer le cidre de Bretagne

Accompagnement : Fruits de mer, viandes, légumes, crêpes et galettes.

Il est recommandé de marier les cidres de Bretagne avec toutes les viandes et les fruits de mer qui composent le paysage alimentaire de la Bretagne. Vous pouvez associer les cidres de Bretagne à des huîtres fraîches, des langoustines, des ragoûts de poisson et, bien sûr, au repas classique de moules et de frites.  La prochaine fois que vous mangerez de l’agneau rôti et salé ou du poulet rôti, essayez de l’accompagner de cidre de Bretagne. Et naturellement, le cidre breton s’accompagne des galettes typiques de la Bretagne – de savoureuses crêpes de sarrasin remplies de viande, de fromage et garnies d’un œuf.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.

Les bienfaits du cidre pour la santé

Le cidre de Bretagne est non seulement une boisson rafraîchissante, mais il peut aussi offrir des avantages pour la santé. Voici quelques-uns de ses bienfaits :

Riche en antioxydants : Le cidre de Bretagne est riche en polyphénols, qui sont des antioxydants puissants qui aident à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres.

Aide à la digestion : Grâce à sa teneur naturelle en acides organiques et son goût légèrement acidulé, le cidre peut aider à stimuler l’appétit et faciliter la digestion.

Faible teneur en calories : Le cidre de Bretagne contient généralement moins de calories que d’autres boissons alcoolisées comme la bière ou le vin, ce qui en fait un choix plus léger si vous essayez de surveiller votre apport calorique.

Réduit le risque de maladies cardiovasculaires : Les polyphénols présents dans le cidre peuvent aussi aider à réduire l’inflammation dans le corps et abaisser les niveaux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol), ce qui peut réduire considérablement votre risque de développer des maladies cardiovasculaires.

Stimule l’immunité : Selon certaines études scientifiques, consommer du jus frais ou fermenté contenant des probiotiques pourrait être bénéfique pour booster notre immunité notamment grâce aux levures naturelles qu’on trouve dans cette boisson emblématique bretonne.

Vous devez noter que la consommation excessive d’alcool peut avoir des effets négatifs sur la santé, et vous devez boire avec modération. Le cidre s’apprécie avant tout pour ses saveurs et sa diversité gustative qui accompagnent parfaitement les repas traditionnels bretons.

Le cidre dans la gastronomie bretonne : recettes et accords mets-cidre

Le cidre de Bretagne est non seulement une boisson populaire à savourer lors d’une soirée conviviale entre amis, mais il est aussi l’ingrédient phare de nombreux plats traditionnels bretons. Effectivement, le cidre ajoute une touche subtilement acidulée et fruitée qui rehausse les saveurs des aliments.

Poulet au cidre et aux pommes : Dans une cocotte, faire revenir des oignons émincés dans un peu de beurre jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ajouter des morceaux de poulet et les faire dorer sur chaque côté. Verser ensuite 50 cl de cidre brut sur le tout ainsi que deux pommes coupées en dés et laisser mijoter pendant environ 45 minutes.

Cidreflette : Cette recette consiste à mélanger du fromage frais (type Philadelphia) avec du miel, puis étaler cette préparation sur des tranches légèrement grillées de pain brioché avant d’y ajouter une tartine fine relevée, par exemple, avec un jambon cru ou fumé arrosé copieusement d’un filet de jus frais pressé.

En plus des recettes salées, le cidre peut aussi être utilisé pour concocter divers desserts, comme la tarte au cidre ou encore le gâteau breton cuit au four accompagné d’un verre de cidre mousseux.

Côté accords mets-cidres, voici quelques idées intéressantes :

• Un cidre brut accompagnera parfaitement une galette-saucisse ou un plateau de fruits de mer.

• Le cidre doux sera idéal avec un fromage de chèvre chaud ou des plats sucrés-salés à la pomme.

Le cidre est donc une boisson très polyvalente que l’on peut déguster aussi bien en apéritif qu’en accompagnement d’un plat principal ou d’un dessert. Alors, n’hésitez plus et découvrez les nombreux accords savoureux que vous pouvez créer avec cette boisson iconique bretonne !