Immo

L’architecture bretonne : un mélange harmonieux de tradition et de modernité

L'architecture bretonne : un mélange harmonieux de tradition et de modernité

Il est difficile de traverser la région de Bretagne sans remarquer les maisons typiques qui se suivent et qui ne se ressemblent pas forcément. Une chose est certaine, pour un observateur averti, l’architecture qui de cette région est tout à fait singulière et se caractérise de façon générale par un mélange harmonieux de tradition et de modernité.

Partant des fondations jusqu’au toit en passant par les finitions, on vous fait vivre l’histoire architecturale riche de la région bretonne. L’accent se particulièrement mis sur la typologie des différentes maisons qui s’y trouvent.

A lire en complément : Acheter ou louer en Bretagne : quel est l'option idéale pour votre logement ?

L’architecture bretonne : un savoir-faire hérité de plusieurs siècles de culture

La Bretagne est une région assez particulière de la France aussi bien pour son histoire mouvementée que pour la singularité de son architecture qui se décline en plusieurs styles. La maison bretonne incarne le savoir-faire et le brassage culturel qu’a connu cette région au cours des siècles.

En parcourant cette zone à l’âme celte et au cœur marin, vous allez croiser de nombreux types de bâtiments parmi lesquels, les chaumières, les longères, les malouinières caractéristiques de la zone de Saint-Malo et les maisons de pêcheurs situés le long de la côte.

A découvrir également : Comment bien choisir ses stores d’intérieur ?

Il existe toutefois quelques points communs entre les maisons bretonnes : des toits d’ardoise, des murs de granit, une orientation en direction du sud pour se protéger du vent et profiter du soleil. En outre, ces maisons sont particulièrement recherchées par les amateurs de la rénovation.

Les différentes maisons bretonnes : une variété de styles qui mêle tradition et modernité

Aperçu de la maison, bretonne de campagne

Elle porte également le nom de longère et représente la maison bretonne typique. Elle se présente toute en longueur de plain-pied et généralement construite en granit. Certains modèles disposent de grenier et d’autres pas.

L'architecture bretonne : un mélange harmonieux de tradition et de modernité

Cette maison offre un toit d’ardoises à double pente et est orientée façade arrière contre le vent. Elle présente également des volets de couleurs pour la plupart des rénovations. La longère se situe en zone rurale et était à l’origine occupée par des paysans.

A côté de la longère, on distingue aussi la chaumière bretonne qui est moins longue mais beaucoup plus haute. Elle comporte souvent un étage. C’est l’habitat typique de la région et elle est dotée de murs de pierre et d’un toit en pente qui est avancée par rapport aux fenêtres. Les toits qui étaient faits de chaume à l’origine ont tous été remplacés par des ardoises.

Zoom sur la maison bretonne de bord de mer

La maison bretonne côtière est l’habitat typique des pêcheurs et se distingue des maisons de campagne par leur regroupement atypique de maisons collées les unes aux autres. Elles disposent de toits à deux pentes avec des lucarnes qui sont facilement reconnaissables à leurs boiseries colorées.

Si de nos jours, c’est la couleur bleue qui domine, à l’origine ces maisons étaient de plusieurs couleurs. Les pêcheurs utilisaient les restes de peinture des bateaux. Aujourd’hui les nouvelles maisons bretonnes sont constituées de grandes bâtisses luxueuses qui allient modernité et tradition.

L’architecture de la maison bretonne de Saint-Malo

Les maisons de Saint-Malo encore appelées les malouinières sont des manoirs à l’architecture unique qui datent du 17e et du 18e siècle. Elles étaient à l’origine construites pour accueillir les armateurs et étaient par conséquent plus luxueuses que les maisons côtières.

Elles se caractérisent par des toits en ardoise avec quatre pentes, des murs en granit et des cheminées de pierre. Les moins prestigieux de ces logements disposent des toits de chaume et des petites fenêtres.