Loisirs

Comment savoir si je plais a ma collègue de travail ?

Savoir à l’avance que vous plaisez à quelqu’un vous faciliterait tellement la tâche. Tout le processus de séduction sera écourté. Ou du moins, vous pouvez être sûr presque à 100% de ne pas avoir à subir un râteau inoubliable et traumatisant. Quels seraient ces signes qui indiquent que vous pouvez y aller ?

Observer son comportement

 

A lire également : Séjournez à la Résidence Beaurivage à Dinar

Il y a toute une panoplie de gestes et de signaux corporels et comportementaux que vous pouvez observer sur une collègue qui en pince pour vous. Attention toutefois car certains gestes affectueux ou amicaux peuvent porter à confusion comme le tapotement sur les épaules ou les sourires béats. Les comportements que vous devez rechercher sont ceux que l’on pourrait qualifier de bizarres.

Il y en a beaucoup, mais quelques-uns ne trompent que très rarement. Remarquez-vous qu’elle essaie toujours de trouver un prétexte pour se rapprocher de vous ? Si votre collègue vous sollicite souvent pour un faux-problème, c’est qu’il y a quelque chose. Est-ce qu’elle rit à tout va ? Est-elle toujours souriante quand vous êtes dans les parages ? Y a-t-il des comportements qui ne se manifestent qu’en votre présence ?

A lire en complément : Où manger à Paimont ?

Des flirts qui vont un peu plus loin

À force de se voir et d’avoir à travailler ensemble tous les jours, les collègues se connaissent de mieux en mieux. Cela peut mener vers une sorte d’amitié qui peut ne pas en être réellement une. Néanmoins, les taquineries et les blagues sont chose courante. Si ces derniers deviennent de plus en plus tactiles et personnels, il y a de fortes chances que des sentiments amoureux sont en train de se développer.

Sinon, cela peut également être totalement charnel, c’est rarement innocent. D’une manière générale, la collègue qui a un béguin pour vous vous laisse la toucher plus que les autres. Elle n’est pas choquée, ou fait semblant de l’être, quand vous y allez un peu trop avec vos touchers ou encore vos vannes.

Les bruits de couloir et les sorties

Une collègue qui est attirée par vous en parle souvent à une ou à des amies. Si vous avez de la chance, une de ses amies peut vous raconter ce qu’elle sait ou pas. Ce genre de secret se dévoile souvent lors d’une soirée entre collègues ou le lendemain. Si vous avez eu vent de ce genre d’informations, il ne faut pas hésiter à aller tâter le terrain. Cependant, il est judicieux de faire semblant de ne rien savoir.

En parlant de soirée et de sorties, la collègue en question cherche souvent à se rapprocher de vous. Dans le cas contraire, elle essaie de vous éviter pour attirer votre attention sur elle. Il y a tout de même une part de risque que vous vous trompiez. Mais pour en être sûr, il n’existe pas 34 solutions, il faut que vous l’abordiez directement. C’est pendant cette phase de séduction que vous allez pouvoir observer le plus de signaux : gênes, sourires, regards tantôt fuyants tantôt insistants, etc.