Conseils pour une bonne consommation écologique


Non classé / lundi, juillet 10th, 2017

Adopter une conduite écologique, comment s’y prendre ?

Consommer moins de carburant et mettre moins de polluants dans l’atmosphère, c’est toujours possible, même si vous avez la chance de posséder la voiture écolo dernier cri. Pour cela, il suffit d’appliquer quelques astuces, quelques règles simples et vous serez la reine des conductrices ! Bien sur, il faudra un léger temps d’adaptation pour que ces nouvelles habitudes deviennent un réflexe mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Des règles  pour une   consommation écologique

Allumez le moteur sans appuyer sur l’accélérateur et ne laissez pas chauffer le moteur avant de démarrer. C’est en roulant que le moteur atteindra sa température idéale de fonctionnement le plus rapidement.
Après le démarrage, n‘hésitez pas passer rapidement les vitesses pour atteindre la vitesse souhaitée. Ne restez pas en première et n‘ayez pas peur de rouler en cinquième même en ville. C’est un reproche que nous font souvent les hommes : le fait de passer les vitesses n‘oblige pas forcement à accélérer. On peut rouler tout doux en ville en quatrième ou cinquième sans problème.
Essayez de rouler vitesse constante et de préférence bas régime.

A lire également : Le potager bio: don et échange de plantes et semences

Conduisez avec calme, sans accélération ni freinage brusque. Pour cela, anticipez !
Utilisez le frein moteur pour ralentir ; cela aide à réduire votre consommation de carburant.
Devant un passage à  niveau ou à un feu rouge qui s’éternise, coupez carrément le moteur. Vous consommerez moins en redémarrant qu’en laissant le contact.
Planifiez vos déplacements afin  d’éviter tout déplacement inutile sur de courtes distances. Un moteur qui n‘a pas le temps d’atteindre sa température idéale de fonctionnement consomme beaucoup plus.

Après tous ces petits conseils concernant la conduite, passons en revue quelques trucs à savoir pour ne pas consommer inutilement.

A lire aussi : Faire des économies sur son budget voiture grâce aux self-garages en Bretagne

Tout d’abord la climatisation. Ah la clim! Il ne fait peut-être pas encore assez chaud pour avoir envie de l’utiliser mais cela ne saurait plus trop tarder alors autant connaitre quelques petits détails  à son sujet avant.
Il est important de savoir  que la climatisation est un appareil électrique alimenté par le générateur de la voiture et qui, comme tous ces types d’appareils, est responsable d’une forte augmentation de consommation de carburant. Si vous faites un trajet court, il est inutile d’enclencher la climatisation car le système est tel qu’il lui faut un certain laps de temps avant d’être efficace. De plus, le système de réfrigération de la climatisation rejette dans l’atmosphère de nombreuses substances polluantes. A utiliser vraiment avec parcimonie.

Évitez les surcharges inutiles : ne transportez pas d’objets dont vous n‘avez pas l’utilité dans votre coffre car un poids en plus c’est une augmentation de la consommation en carburant.
Pour les mêmes raisons, ôtez les porte-bagages, coffres ou les galeries du toit de votre voiture si vous ne les utilisez pas, cause de leur résistance l’air.

Surveillez la pression de vos pneus : des pneus sous-gonflés augmentent la résistance au roulement et donc la consommation de carburant.

Choisissez une huile moteur de qualité. Le lubrifiant doit être très fluide car il se repartit ainsi plus rapidement dans le moteur et réduit les frottements internes. Le moteur consomme alors moins d’énergie.
Pour vous y retrouver un peu dans ce monde de l’automobile et de la mécanique plutôt complexe, retenez ceci : le fluidité d’un lubrifiant est caractérise par son indice de viscosité. Généralement sur le bidon, on peut lire des chiffres et une lettre du genre 15W40. Le numéro 15 correspond à  la fluidité de l’huile basse température (W = winter = hiver) et le second la fluidité de l’huile chaud. Et cet  qu’il faut bien retenir : plus les numéros sont bas, plus l’huile est fluide et donc plus elle permet au moteur de tourner facilement. Il vaut donc mieux choisir une huile sur laquelle figure ce code par exemple, 5W30 plutôt que le code 15W40 cité plus haut.

Facile non ? Vous voila prête pour rouler un peu plus propre. Mais n‘oubliez pas que même avec la conduite la plus irréprochable qui soit, il vaut toujours mieux, bien entendu, se déplacer à pieds ou vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *