Loisirs

Où manger à Paimont ?

” alt width=”300″ height=”200″ srcset=”data:image/svg xml, 300w” sizes=”(max-width: 300px) 100vw, 300px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/esther-finis-300×200.jpg 300w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/esther-finis.jpg 567w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/esther-finis-300×200.jpg”>

A découvrir également : Où pouvez-vous acheter du jus de moules ?

Bonjour, je suis Esther . Quiconque, comme moi, est né et a grandi à une trentaine de kilomètres de la frontière française, a probablement presque l’amour de la France dans le sang. Donc je ne me souviens pas d’un jour où je n’étais pas craquer en France.

A lire en complément : Comment télécharger un film ?

Au fil des ans, il est devenu un véritable amour. J’ai étudié les études romantiques en mettant l’accent sur la littérature française, la musique d’amour, la nourriture et surtout les Français. Mais même s’il y a d’innombrables endroits merveilleux à Héxagone , une région a mon affection particulière : la Bretagne.

Pourquoi j’ai vraiment voulu étudier à Rennes à la fin des années 1990, je ne peux pas le dire précisément. Mais après quelques jours, j’ai su que j’étais juste là. Je ne me suis jamais senti autant chez moi en si peu de temps. Sentez-vous aujourd’hui c’est un peu comme rentrer chez nous quand on voit le panneau Région de Bretagne sur la N176 juste après Pontorson.

Quand Hilke m’a demandé si je voulais présenter mes dix endroits préférés en Bretagne, je me suis engagé avec enthousiasme. Juste pour découvrir que dix est assez petit, parce que comme un photographe que nous avons récemment rencontré lors d’une de nos randonnées, dit si gentiment : « Vous pouvez aller n’importe où ici. C’est beau partout ici. « Mais ça ne vous aidera pas, alors voici mes favoris actuels.

1. Côte des Légendes

” alt=”F_Bretagne_cote-des-legendes-meneham_©Ester Finis” width=”567″ height=”425″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_cote-des-legendes-meneham_–Ester-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_cote-des-legendes-meneham_–Ester-Finis-326×245.jpg 326w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_cote-des-legendes-meneham_–Ester-Finis-80×60.jpg 80w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_cote-des-legendes-meneham_–Ester-Finis-300×225.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_cote-des-legendes-meneham_–Ester-Finis.jpg”>

Je suis un vrai fan de contes de fées. Sans surprise, la Côte des Légendes, la côte des légendes , est mon lieu de prédilection. Il y a une histoire ici pour presque chaque baie, chapelle et rocher. Et il y a plein de choses ici. Entre mi-juin et à la mi-septembre, les « Conteurs de la Nuit  » de Kerlouan vous permettront de découvrir quelques-unes des légendes des lieux originaux.

Marie-Pierre et Joël sont deux bénévoles qui perpétuent la tradition séculaire des conteurs . Et comment. Dans un décor magique, ils font revivre les sirènes et les fées, les esprits des marins noyés et les chevaliers héroïques, les dragons et les nobles manques. Pendant la journée, de belles plages de sable blanc et de la mer turquoise pétillante vous invitent à faire de longues promenades et (si vous osez aller dans l’eau fraîche) à la baignade. En plein milieu : l’ancienne maison gardienne de Meneham , construite à proximité entre deux grands rochers et un motif photo populaire.

Et puis, bien sûr, il y a quelques pharesqui se blotèrent rapidement dans mon cœur : le grand Phare de l’Île Vierge, le plus haut phare de pierre d’Europe, et le petit Phare de Pontusval, perché sur les rochers devant Brignogan . Le soir, quand le soleil coule derrière les rochers éparpillés dans l’océan et que les deux tours allument leur balise, je préfère m’asseoir sur un rocher, admirer le spectacle et être heureux tout autour.

2ème Parc du Thabor à Rennes

” alt=”F_Bretagne_Rennes-thabor_©Ester Finis” width=”567″ height=”414″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Rennes-thabor_–Ester-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Rennes-thabor_–Ester-Finis-300×219.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Rennes-thabor_–Ester-Finis.jpg”>

Je pourrais vous parler de Rennes pendant des heures. Après tout, j’y ai vécu un moment, et je revis de nombreux souvenirs. Quand je suis à Rennes aujourd’hui, il y a un endroit qui ne me manque jamais : le Parc du Thabor. En bordure de la vieille ville, à quelques pas de l’agitation de la rue Saint Georges avec ses maisons à colombages merveilleusement penchées et joyeuses, ouvre un vaste espace où poussent des herbes et des fleurs de toutes sortes. Sur les sentiers courbes, je me suis laissé attirer de plus en plus loin dans le paradis des fleurs et des feuilles , le Chanson des oiseaux et le parfum des plantes familières et exotiques. Le plus beau est le parc, sur les prairies dont j’ai l’habitude d’entrelacer la littérature secondaire et le vocabulaire appris quand les roses fleurissent en été. Ensuite, les yeux, les oreilles (du bourdonnement des abeilles) et le nez auront la valeur de leur argent.

3ème Phare du Petit Minou

” alt=”F_Bretagne_phare-petit-minou_©Esther Finis” width=”567″ height=”378″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_phare-petit-minou_–Esther-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_phare-petit-minou_–Esther-Finis-300×200.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_phare-petit-minou_–Esther-Finis.jpg”>

De nombreux guides ne mentionnent pas ce phare. Une grossière erreur, je crois. Après tout, la baie, illuminée par le « petit chaton » (qui signifie « petit minou » traduit), est un marteau. Il est préférable de ne pas conduire directement au phare, qui, d’ailleurs, se trouve dans un fort construit par Vauban , mais des parcs à la Plage du Minou , derrière le prochain affleurement rocheux. De là, une promenade mène vers les falaises et autour de la baie et vous êtes en face du « Petit Minou ».

Bien sûr, il vaut la peine de se promener dans le fort, qui dans les virages marcher le long du chemin vers le phare et admirer la vue sur la Rade de Brest et les impressionnants navires sur le chemin du port. Cependant, la vue est particulièrement spectaculaire si vous continuez le sentier de randonnée autour du promontoire, de sorte que vous avez vu le phare depuis Brest. La vue sur la tour, le sentier balayé, le pont de briques et — avec des jumelles en arrière-plan — la Pointe de Saint Mathieu avec ses ruines de phare et de monastère est tout simplement enchanteresse. Si les températures le permettent, vous pouvez vous rafraîchir sur le chemin du retour avec un plongeon dans l’océan.

4. Danse de la Mort par Kermaria

” alt=”F_Bretagne_kermaria_totentanz©Esther Finis” width=”567″ height=”341″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_kermaria_totentanz–Esther-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_kermaria_totentanz–Esther-Finis-300×180.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_kermaria_totentanz–Esther-Finis.jpg”>

J’ ai une petite amie qui est historienne de l’art et qui, en tant que telle, s’occupe de la représentation des danses de la mort depuis longtemps. C’est pour ça que j’ai été si fasciné quand j’en ai découvert un dans le petit village de Kermaria près de Plouha ? Ça a probablement joué un rôle. Mais le fait que les peintures de la petite église de Kermaria sur Iskuit (grossièrement : Marie, qui sauve de la nécessité) sont si impressionnants dans leur simplicité, est clairement la raison principale. Plus de 40 peintures appartiennent à la fresque, sur laquelle les vieux et les jeunes, pauvres et riches, chevaliers, nobles et évêques, paysans et marchands, musiciens et mendiants dansent main dans la main, suivent la mort dans son royaume.

Venir à des pensées profondes dans une église, bien sûr, n’est rien d’inhabituel. Mais l’artiste du XVe siècle a encore réalisé ce qu’il voulait pour moi à l’époque. Il m’a fait penser à son message : « Nous sommes tous pareils dans la mort. » Est-ce censé m’encourager à être plus sérénité ? Ou peut-être trop d’action contre les injustices avant la mort ? Est-ce que les photos me disent que je tolère les conditions dominantes devraient -ils plutôt m’encourager à aider ma netteté à changer pour le mieux ? A Kermaria, je peux passer une demi-éternité étonné avec ma tête sur mon cou et sortir plein de nouvelles pensées.

5ème Jardin de l’abbé Fouré à Rothéneuf

” alt=”F_Bretagne_Abbe Foure Rotheneuf©Esther Finis” width=”567″ height=”425″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Abbe-Foure-Rotheneuf–Esther-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Abbe-Foure-Rotheneuf–Esther-Finis-326×245.jpg 326w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Abbe-Foure-Rotheneuf–Esther-Finis-80×60.jpg 80w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Abbe-Foure-Rotheneuf–Esther-Finis-300×225.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Abbe-Foure-Rotheneuf–Esther-Finis.jpg”>

Un homme tire sa femme par les cheveux dans le combat, un monstre marin dévore un trésor, un corsaire regarde fièrement la mer — non, je ne vous raconte pas un conte de fées maintenant, mais décrivez quelques-uns des personnages qu’un prêtre humain près de Saint-Malo a dans les falaises ciselées derrière sa maison. Depuis des années, l’abbé Fouré crée un petit paradis de fantastiques histoires de pierre à Rothéneuf. Et au milieu du jardin de la figure détaillée, l’artiste a sculpté un banc dans le rocher. Heureusement, parce qu’il peut y avoir jusqu’à Aujourd’hui, regardez merveilleusement les figures de pierre et la mer et rêver.

6. Henri Quéfélec

” width=”227″ height=”172″ align=”left” title=”F_Bretagne_Henri Queffelec-Buecher©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Henri-Queffelec-Buecher–Esther-Finis-227×172.jpg” class=” lazyload”>

” width=”260″ height=”172″ align=”left” title=”F_Bretagne_Henri Queffelec_Geburtshaus©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_Henri-Queffelec_Geburtshaus–Esther-Finis-260×172.jpg” class=” lazyload”>

J’ ai découvert l’écrivain Henri Quefélec (1910 — 1992) quand je cherchais un sujet pour ma thèse de maîtrise. Le tout premier roman que j’ai lu m’a attiré sous son charme. « Tempête sur Doaurnez » parle de l’amour entre Louis, un marin endurci par la souffrance et la guerre, et Maria, qui remplit les sardines dans des conserves dans une usine près du port. Tout cela dans le contexte du nid communiste Douarnenez avec beaucoup de colarite locale et de détails recherchés sur place. Mais surtout, il s’agit de la mer, de la vie et de la mort, de la nature et des humains.

Je n’ai pas lu tous les plus de 80 livres de Quefélecs, mais j’ai fait beaucoup de quefélecs et je les ai tous aimés. En France, ils ont reçu plusieurs prix prestigieux. Malheureusement, ils sont en Allemagne aussi bien que inconnue. Seul « Un recteur de l’île de Sein » est devenu quelque peu connu sousle titre « Dieu a besoin de gens  ».

Pendant longtemps, ses livres n’étaient que des antiquaires. Ces dernières années, cependant, l’un ou l’autre a été réédité. Donc, si vous êtes en France, gardez un œil sur « Un royaume sous la mer », « Un homme d’Ouessant », « Un feu s’allume sur la mer », « Solitudes »… vous pouvez les lire tous. Cependant, vous devriez prendre en compte l’effet secondaire sous la forme d’un virus bretagne incurable (que j’avais avant, cependant).

7. Distillerie Menhir

” width=”258″ height=”165″ align=”left” title=”F_Bretagne_distillerie-menhirs-brennblasen©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_distillerie-menhirs-brennblasen–Esther-Finis-258×165.jpg” class=” lazyload”>

” width=”229″ height=”165″ align=”left” title=”F_Bretagne_distillerie-menhirs-Fass©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_distillerie-menhirs-Fass–Esther-Finis-229×165.jpg” class=” lazyload”>

La distillerie de menhir en plomelin est située directement en face de deux grands menhirs, d’où le nom. Il y a assez merveilleux pommeau (un jeune et un vieux, tous deux délicieux) et un très bon Lambig Mais surtout, lewhisky est brûlé ici. Pour ceux qui connaissent breton, le nom révèle déjà son secret : ed du signifie blé noir, sarrasin — la base du whisky « Eddu ».

Bien sûr, il y a maintenant plusieurs distilleries dans différentes parties de la Bretagne, mais notre favori absolu est et reste l’ Eddu. Il est disponible en différentes éditions, le plus jeune est Silver, la version légèrement plus ancienne est Gold. Dans quelques années, Excalibur sera disponible, trahir les fils de l’entreprise familiale, qui ont entre-temps repris l’opération, lors d’une gestion de cave. Mon favori absolu est le brocéliande d’argent Eddu , mûri en fûts de chêne brocéliande avec une nuance merveilleusement terreuse, épicée et noisette.

Par ailleurs, mon mari et moi tirons toujours allumettes, qui après un détour à la distillerie menhir doit retourner en arrière. Tous les distillats peuvent être dégustés généreusement dans la salle de vente. Hicks.

8. La Pointe du Van

” alt=”F_Bretagne_pointe-du-van-klippen©Esther Finis” width=”567″ height=”378″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_pointe-du-van-klippen–Esther-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_pointe-du-van-klippen–Esther-Finis-300×200.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_pointe-du-van-klippen–Esther-Finis.jpg”>

Clairement mon paravent préféré. D’une part, parce que de là vous pouvez voir l’ île de Sein, et être est de loin mon préféré parmi les îles Bretonnes. D’un autre côté, parce qu’il y a beaucoup moins de monde qu’à la ligne de punch du Raz. Des vacances en Bretagne sans randonnée autour de la Pointe du Van ne sont pas des vacances complètes pour moi. Bien sûr, c’est particulièrement beau au soleil, car alors la bruyère et beaucoup d’autres petites fleurs brilleront et vous pouvez observer une grande variété d’oiseaux. La vue sur la baie des Trépassés est également impressionnante, surtout sous le soleil du soir.

J’ aime la ligne de punch du Van mais aussi dans le brouillard et la pluie. Ensuite, vous devez être particulièrement prudent où vous marchez, car les pierres deviennent rapidement glissantes. Pourtant il y a une atmosphère très spéciale par « mauvais » temps à ce bout du monde et on comprend pourquoi la petite Chapelle de Saint Ils (si vous avez de la chance, elle est ouverte et montre toute sa splendeur menthe baroque) est louée comme refuge dans de nombreuses histoires anciennes.

9. Île Sein

” width=”312″ height=”234″ align=”left” title=”F_Bretagne_pointe-du-van-raz-de-sein©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_pointe-du-van-raz-de-sein–Esther-Finis-312×234.jpg” class=” lazyload”>

” width=”175″ height=”234″ align=”left” title=”F_Bretagne_Île-de-sein-ar-gueveur©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_–le-de-sein-ar-gueveur–Esther-Finis-175×234.jpg” class=” lazyload”>

” width=”491″ height=”236″ align=”left” title=”F_Bretagne_ile-de-sein©Esther Finis” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_ile-de-sein–Esther-Finis-491×236.jpg” class=” lazyload”>

Après une traversée orageuse à la vitesse du vent neufau début du mois d’octobre, quand j’ai découvert que je n’avais plus le fameux « pied marin » de cette tempête, j’ai fait référence à Sein une petite pièce avec kitchenette pour passer une bonne semaine à étudier ma thèse de maîtrise. Le soir, j’allais toujours aux vêpres parce qu’elle était priée en breton . Depuis que j’ai aussi eu rendez-vous avec le maire, qui connaissait personnellement Henri Quefélec et a beaucoup parlé de sa façon de travailler savait, j’étais bien connu sur l’île en quelques jours. Peu importe où je suis passé, j’ai été accueilli gentiment et sans demande dans le supermarché ils ont commandé une bagutte pour la durée de mon séjour, que j’ai pu ramasser tous les jours peu après l’arrivée du ferry. J’ai beaucoup travaillé, mais j’ai aussi beaucoup exploré l’île, perdant mon cœur devant Ar Gueveur, la plus petite tour de l’île, qui n’est même pas un vrai phare, mais une corne de brume. À son dos, vous pouvez vous asseoir dans un creux dans les rochers et regarder vers la mer. Lui et moi, ça a été un grand amour depuis. Le seul inconvénient : Il y a un groupe de dauphins qui se promène souvent autour du Raz de Dien. Et aucune de mes nombreuses visites à Sein ou à travers la côte n’a vu aucun des dauphins amicaux à gros goulot. Peut-être la prochaine fois.

10. Forêt fr Brocéliande

” alt=”F_Bretagne_broceliande-val-sans-retour©Esther Finis” width=”567″ height=”391″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_broceliande-val-sans-retour–Esther-Finis.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_broceliande-val-sans-retour–Esther-Finis-300×207.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/F_Bretagne_broceliande-val-sans-retour–Esther-Finis.jpg”>

Ici Merlin est enterré, ici les Chevaliers de la Table Ronde ont cherché le Graal, et la fée Viviane enchante leurs amoureux afin qu’ils ne rentrent jamais de la vallée sans retour. Dans la Brocéliande, la « Forêt Enchantée » à l’ouest de Rennes, près de Paimpont, vous pourrez passer une journée entière à découvrir de nombreux lieux légendaires. Je trouve la promenade qui mène du lac des Marelles devant le tombeau de Merlin, de plus en plus profond dans la forêt, à travers le « Val sans retour  », la vallée sans retour, jusqu’à la « Fontaine de Barenton ». Il pleut soi-disant dans une demi-heure si vous mettez votre main là-dedans. Pouvez-vous essayer.

As-tu aimé la contribution d’Esther ? Puis jetez un oeil à son blog Ar Gueveur — il y a beaucoup d’autres weitere Tipps für Entdeckungen in der Bretagne !

” alt=”Esther Finis_Blog_Bretagne” width=”567″ height=”401″ srcset=”data:image/svg xml, 567w” sizes=”(max-width: 567px) 100vw, 567px” data-srcset=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/Esther-Finis_Blog_Bretagne.jpg 567w, https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/Esther-Finis_Blog_Bretagne-300×212.jpg 300w” data-src=”https://meinfrankreich.com/wp-content/uploads/Esther-Finis_Blog_Bretagne.jpg”>

  • Merci fürs Teilen !