Covoiturage solution vraiment utile?

voiture partager

Le covoiturage, pour combiner économie et écologie

 

  • Le prix du carburant qui ne cesse d’augmenter, l’air ambiant qui est de plus en plus pollué, il est temps de trouver des solutions, pour chacun de ses problèmes, ou les deux en même temps. L’utilisation des transports en commun est une des possibilités pour réduire ces désagréments, mais toutes les communes ne sont pas aussi bien desservies que les grandes villes.
  • En sachant que de nombreuses personnes se rendent au même endroit, au même moment parfois dans des véhicules presque vides, le covoiturage apparaît comme idéal. Le covoiturage, appelle aussi blablacar.fr est de plus en plus souvent décidé pour les salariés d’une même entreprise, car permet de partager les frais de trajet, tout en agissant pour la nature. Les étudiants aussi connaissent bien ce système astucieux, mais il est possible de l’étendre à tous les types de déplacements.
  • Le bouche à oreille est bien entendu le meilleur moyen de trouver les personnes qui peuvent pratiquer le covoiturage. Internet apparaît aussi comme un outil idéal pour mettre en rapport les personnes qui se déplacent vers un même endroit, et qui peuvent partager une voiture.
  • Des sites spécialisés dans le blablacar.fr se sont ainsi développés, comme l’adresse https://www.blablacar.fr . Cette adresse met son espace web au service des personnes qui souhaitent partager leur véhicule. L’inscription sur ce type de sites nécessite le respect de certaines règles de savoir-vivre évidentes.
  • Le passager doit respecter l’itinéraire, la ponctualité est de rigueur, la cigarette à oublier, le sourire est indispensable, et l’appoint doit être donné pour la participation aux frais. Cette adresse est parfaite pour trouver la voiture qui pourra vous amener sur votre lieu de travail, ou de loisir. L’inscription est simple et rapide, afin d’accéder aux offres des personnes souhaitant partager leur véhicules contre une petite participation.

Voici un livre pour plus de détails :

partager cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn